nomoustik.PNG

Moustik

L’arrivée d’Aedes albopictus, dit « moustique tigre » dans notre territoire, en plus de présenter des désagréments, pose des problèmes de santé publique. Ce moustique est en effet vecteur de la dengue, du chikungunya et du zika en métropole.

Pour réduire la densité de moustiques et diminuer le risque de transmission vectorielle de maladies, les bons gestes sont à connaitre et à adopter !

 

Connaitre et identifier le moustique tigre

Le moustique tigre (Aedes albopictus) originaire d’Asie du Sud-Est, s’est implanté dans notre région à la faveur des échanges internationaux.

 

Il est identifiable par ses rayures noires et blanches.

 

80% des gites larvaires (lieux de reproduction) se situent dans les eaux stagnantes de nos habitations : pots et soucoupes, fûts, bidons, fossés, avaloirs pluviaux, gouttières, jouets, terrasses sur plots !

 

Le rayon d’action du moustique est de 150 mètres autour de son gîte larvaire.

 

Agir pour limiter sa prolifération

Espace_zéro_moustique.png
  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icône

© CPIE Côte Provençale - Atelier Bleu du cap de l'Aigle- 2019 - Créé par Atelier Bleu - CPIE Côte Provençale

CPIE Côte Provençale - Atelier Bleu du cap de l'Aigle

Parc du Mugel

250, chemin de la Calanque du Mugel

13600 La Ciotat

Adresse e-mail : atelierbleu@cpie-coteprovencale.fr

Tél. : 04 42 08 07 67