La cascade des Aygalades

Sortir de l’oubli un lieu de détente apprécié au XIXe siècle

Réhabiliter une cascade située en plein coeur de Marseille et la valoriser pour les habitants : ce projet est porté par l’Association pour la Cité des Arts de la Rue (ApCAR) depuis bientôt 20 ans. Ce projet à caractère social et environnemental regroupe réflexions collectives et chantiers d'insertion en vue d’un réaménagement du site pour une ouverture pérenne. Une dynamique qui prend de l’ampleur avec le projet d'EuroMed2 de créer une trame verte et bleue, dont le premier tronçon irait du Parc Billoux à la mer.

Histoire du site

Lieu appréciée de la bourgeoisie marseillaise au XIXème siècle, le ruisseau des Aygalades et la cascade se trouvaient sur les terres du château des Aygalades qui a été démoli lors de la construction de l’Autoroute A7. Si étymologiquement, « Aygalades » signifie eaux abondantes, la qualité des eaux n’a cessé de se dégrader pendant plusieurs décennies. En effet, l’utilisation intense de l’eau par les industries situées en amont du ruisseau et leurs rejets ont nuit à la qualité des eaux. A cela s’ajoute, les nombreux déchets charriés par le ruisseau. Des actions de dépollution et de renaturalisation des Aygalades ont été inscrites dans le contrat de baie de la métropole.

 

Enjeu biodiversité

La rareté des cours d'eau au coeur de Marseille font de ce milieu humide, dans une région très sèche, une oasis inattendue. Tant par la flore que par la faune, cet endroit se démarque des collines environnantes par les différentes espèces végétales que l'on peut trouver sur le site : espèces typiques des ripisylves (forêt de bord de rivière) méditerranéennes avec notamment du cornouiller sanguin, des frênes, des ormes ainsi que toutes les espèces inféodées aux cours d'eau comme des carex. L'ambiance générale qui règne dans ce lieu est également très particulière et donne une grande impression de tranquillité et de fraicheur.

 

Les aménagements réalisés par les chantiers d’insertion du site sont également favorables à la biodiversité grâce aux habitats créés et le jardin créé (plantes aromatiques, médicinales).Sur ce site, le développement d'espèces invasives, et notamment du robinier faux-acacia et de l’ailanthe sont à surveiller.

Contact

225 avenue des Aygalades, 13015 Marseille

www.lacitedesartsdelarue.net

info@lacitedesartsdelarue.net

Actuellement le site est ouvert tous les dimanches matin, la découverte de la Cascade se fait sur réservation par mail : info@lacitedesartsdelarue.net

Accessibilité handicapé : Seule la partie haute des aménagements est accessible.

Ces présentations sont des extraits de la publication « Espaces délaissés entre nature et culture – Friches et biodiversité en ville », réalisé en décembre 2018 par l’Atelier Bleu-CPIE Côte Provençale en partenariat avec E4 à télécharger ici.

CPIE Côte Provençale - Atelier Bleu du cap de l'Aigle

Parc du Mugel

250, chemin de la Calanque du Mugel

13600 La Ciotat

Adresse e-mail : atelierbleu@cpie-coteprovencale.fr

Tél. : 04 42 08 07 67

  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icône

© CPIE Côte Provençale - Atelier Bleu du cap de l'Aigle- 2019 - Créé par Atelier Bleu - CPIE Côte Provençale